Est-ce possible de soulager les douleurs grâce à l’autohypnose ?

C’est précisément à cette question que cet article va répondre.

Alors si vous vous intéressez actuellement à l’auto-hypnose ou que vous souffrez de douleurs désagréables, nous allons traiter ensemble ces deux sujets.

C’est parti !

Est-ce que l’auto-hypnose fonctionne pour atténuer les douleurs ?

L’autohypnose est une pratique qui consiste à se placer soi-même dans un état modifié de conscience.

Cet état, proche du sommeil, permet notamment d’accéder à des ressources. Est-ce possible d’atténuer des douleurs grâce à l’auto-hypnose ?

Autohypnose pour soulager les douleurs

Oui, tout à fait.

Une douleur constante est très fatigante pour la personne qui la subit.

Cela provoque une anxiété et un mal-être important.

Il faut considérer la séance d’auto-hypnose comme un moment de repos accordé au cerveau et au système nerveux.

Pour en comprendre les mécanismes, il est important de s’intéresser à ce qu’est la douleur ?

En réalité, la douleur est une information qui va être transmise depuis différentes parties du corps en direction du cerveau.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de réduire l’intensité de ces signaux en formant le cerveau et en lui proposant d’adopter de nouvelles réactions face à la sensation de douleur.

Pratiquer l’auto-hypnose afin de réduire la souffrance

Ce qui va vous permettre d’atténuer de manière effective la souffrance que vous ressentez, c’est de pratiquer l’auto-hypnose régulièrement.

Si vos séances sont isolées ou beaucoup trop espacées dans le temps, vous ne parviendrez pas à en tirer les meilleurs bénéfices.

Cela va exiger de votre part un peu de discipline mais la récompense sera de taille.

Le but premier de l’auto-hypnose, c’est que vous appreniez des techniques qui vont vous permettre de mieux transformer les difficultés que vous rencontrez.

L’état qui est induit va quand même vous permettre de rester présent à vous-même.

La pratique permet de décompresser, d’évacuer les tensions, mais aussi, et c’est ce qui est recherché grâce à cette approche, de ressentir la douleur de manière différente.

Le principal problème avec la douleur, c’est la réaction instantanée du mental.

La sensation physique est accueillie par l’espace de votre conscience de manière neutre.

Ce qui aggrave le problème, c’est lorsque le mental s’en mêle.

« Je n’aime pas cette sensation ! »

« Pourquoi est-ce que j’ai tout le temps mal comme ça »

« Cette sensation est désagréable, je ne veux plus la ressentir »

À côté de votre pratique d’auto-hypnose, je ne peux que vous recommander de vous mettre à la méditation.

La méditation vous permet d’accueillir en pleine conscience les pensées, les émotions et les sensations physiques qui vous traversent.

Lorsqu’elles ne sont pas répertoriées par le mental, les sensations de douleur peuvent nous traverser sans provoquer de stress et d’anxiété.

La principale source de gêne provient d’une opposition entre la sensation physique qui traverse l’espace de la conscience et le mental qui cherche à supprimer la sensation.

Comme elle n’est pas accueillie pleinement, la sensation devient extrêmement désagréable et finit par épuiser la personne qui en fait l’expérience.



Lire aussi :

Auto-hypnose: Comment surmonter la peur de parler en public?

Auto-hypnose régressive pour guérir son passé ?