Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons parler d’hypnose et de sophrologie pour lâcher prise.

Est-ce qu’il est préférable de pratiquer l’hypnose ou bien la sophrologie quand on tente de lâcher prise ?

Qu’est-ce que ça veut dire exactement « lâcher prise ? »

En quoi consiste l’hypnose ?

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Vous l’aurez compris, le programme du jour est chargé alors sans plus tarder : entrons dans le vif du sujet.

Qu’est-ce que ça veut dire de lâcher prise ?

L’expression est assez populaire dans les milieux du bien-être, du développement personnel et même de la spiritualité.

L’invitation est constamment la même : lâcher prise.

Mais qu’est-ce que cela signifie exactement de lâcher prise ?

Hypnose ou sophrologie pour lâcher prise ?

Pour mieux comprendre ce que cela signifie, il faut s’intéresser un petit peu au mental et aux mécanismes de l’ego.

Nous avons toutes et tous un ego.

L’ego, c’est la représentation que nous nous faisons de nous-même.

C’est la « personne » que nous pensons être.

Quand on vit une épreuve ou un moment difficile, l’ego, c’est la part de nous-même qui va généralement être en résistance avec l’instant présent.

Si dans l’instant présent, nous vivons quelque chose d’inconfortable, notre ego va s’y opposer.

Il va résister à ce qui est.

Lâcher prise est donc une attitude inverse.

On accepte ce qui est.

Il y a une forme d’acceptation et d’ouverture.

Le lâcher prise est une décision qui signe la fin du combat.

Hypnose ou sophrologie : quoi choisir pour se détendre ?

La bonne nouvelle, c’est que les deux disciplines présentées ici peuvent être aidantes si vous cherchez à apprendre à lâcher prise.

Ces deux pratiques ne travaillent simplement pas de la même manière.

Les techniques utilisées ne sont juste pas les mêmes.

Commençons par l’hypnose.

L'hypnose : reprogrammer son cerveau

L’hypnose est une discipline qui place l’individu dans un état modifé de conscience.

À partir de cet état, il est possible de reprogrammer notre système de pensées.

Il est possible de venir libérer des traumatismes ou de se reconditionner positivement.

Est-ce adapté pour apprendre à lâcher prise ?

Tout à fait.

L’hypnose peut nous aider à venir apporter de la détente et de l’acceptation face à un événement perturbant.

Face à une source de stress ou d’anxiété, l’hypnose va venir apaiser la situation.

Est-ce que la sophrologie est meilleure pour apprendre à lâcher prise ?

Sophrologie : outil de relaxation

En fait, je continue de penser qu’il n’y a pas de discipline meilleure qu’une autre.

C’est simplement différent.

Le plus important, c’est de trouver celle avec laquelle vous vous sentez le plus à l’aise.

La sophrologie est une discipline qui concentre son attention sur la relaxation.

Mais attention, tout comme l’hypnose, la sophrologie ne soigne pas.

C’est un outil de développement personnel.

Parmi les exercices proposés par la sophrologie, il y a la détente corporelle.

Souvent, nos tensions se logent dans le corps.

C’est pourquoi il peut être intéressant de chercher à détendre et de permettre au patient de retrouver de la sérénité dans sa vie quotidienne.

Vous l’aurez compris, hypnose ou sophrologie, la décision vous revient.

Ces deux outils sont admirables et pourraient grandement contribuer à vous apprendre à lâcher prise.

C’est assurément ce que je vous souhaite !



Lire aussi :

Auto-hypnose : Comment pratiquer pour que ça marche ?

Quels sont les dangers de l’hypnose ?