L’auto-hypnose est une pratique qui tend à se démocratiser.

De nombreuses personnes se sont tournées vers l’auto-hypnose afin de trouver des réponses ou tout simplement pour lever des blocages.

Mais au final : comment pratiquer l’auto-hypnose pour que ça marche ?

Quelles sont les meilleures techniques pour obtenir de bons résultats ?

Auto-hypnose : Comment pratiquer pour que ça marche ?

C’est précisément le sujet que nous allons couvrir ensemble dans cet article. Alors sans plus tarder, passons à la suite !

L’Auto-hypnose, comprendre son fonctionnement ?

Ce qui est important pour que vous obteniez des résultats grâce à la pratique de l’auto-hypnose, c’est de bien comprendre comment ça marche et quels sont les conditions qui favorisent l’obtention de résultats.

L’hypnose, c’est avant tout le fait d’être placé (ou de se placer soi-même) dans un état de relaxation proche du sommeil.

C’est un état d’engourdissement mental.

Le but de l’hypnose, c’est d’accéder aux ressources de l’inconscient.

On cherche alors à reprogrammer son système.

On cherche à faire lever des blocages et à permettre à certaines peurs de disparaître.

C’est un outil extrêmement puissant qui peut être pratiqué par soi-même.

C’est ce qu’on appelle donc l’auto-hypnose.

Comment entrer en auto-hypnose ?

La technique la plus efficace pour que vous ayez les meilleurs résultats en auto-hypnose va consister à apprendre à mieux respirer.

L’anxiété, le stress et la plupart des émotions générées par la peur peuvent être apaisées grâce à une meilleure respiration.

L’erreur la plus répandue est de respirer avec le haut des poumons.

C’est une respiration qui est courte et qui ne produit pas de détente.

Au contraire, cherchez à respirer en vous aidant du bas de votre ventre.

Prenez vraiment le temps d’inspirer et d’expirer longuement.

La respiration va permettre de créer un état naturel de détente et de relaxation.

Les tensions de votre corps vont petit à petit se dénouer et vous allez accéder à une tranquillité d’esprit particulièrement propice à la pratique de l’auto-hypnose.

L’auto-hypnose, c’est l’utilisation de phrases d’autosuggestion ou encore d’un travail de visualisation.

Ce qui est intéressant, c’est que l’hypnose permet par un jeu attentionnel impliquant l’imaginaire de revisiter sa réalité et la façon dont vous la percevrez.

Cela va avoir pour effet de diminuer l’importance des symptômes d’un grand nombre de pathologies et même de développer chez vous de nouveaux comportements.

Vous souffrez d’une situation passée ?

L’auto-hypnose va vous permettre de créer les conditions propices à votre guérison émotionnelle.

C’est extrêmement puissant.

Comme je l’écrivais, vous pouvez utiliser des techniques de relaxation et de respiration afin de favoriser l’effet de votre hypnose.

Les exercices respiratoires d’induction dans un état d’hypnose doivent être répétés de manière régulière.

C’est en prenant l’habitude de calmer l’agitation mentale et émotionnelle que vous parviendrez à entrer en contact avec toutes vos ressources intérieures.

Une fois que le mental sera calmé, vous pourrez tout à fait venir travailler et modifier votre programmation interne.

C’est une pratique sans risque à condition de ne pas être pratiqué lorsque vous êtes au volant ou en train de manipuler des objets



Lire aussi :

Bouffées de chaleur et transpiration excessive : que faire?

Hypnose ou sophrologie pour lâcher prise ?