Il existe des personnes qui apprécient la solitude. Elles aiment les moments de calme qu'elle leur confèrent, avec la possibilité de se retrouver, de faire le point et de se ressourcer en étant face à soi-même. Mais pour d'autres, au contraire, la solitude provoque une grande peur, pouvant aller jusqu'à la phobie.

 

Comment vaincre la peur de la solitude ?

 

La solitude leur est insupportable. Elles ont besoin d'une présence à leurs côtés pour être rassurées, sans quoi le mal-être est vif. Cette incapacité à vivre seules les incitent à multiplier les contacts, les sorties et les activités pour retarder au maximum le fait de se retrouver isolées. Pour autant, cela ne signifie pas que les phobiques ne soient pas indépendants.

La peur de la solitude trouve ses origines dans le passé de la personne qui en souffre, souvent dans sa petite enfance. C'est en effet très tôt que se joue la faculté à rester seul sans crainte. Avoir vécu avec des personnes distantes ou avoir connu des séparations douloureuses avec ses proches, comme un décès, une hospitalisation, une incarcération, par exemple, peuvent être des déclencheurs ayant généré un sentiment d'abandon et d'une très grande solitude.

Quel qu'il soit, l'événement a été si fort émotionnellement que des blocages se sont formés dans l'inconscient, au niveau du cerveau reptilien. La perspective de vivre en solitaire est depuis lors systématiquement associée à un sentiment de mal-être et de danger. La phobie est alors née.

Il est heureusement possible de s'en débarrasser, par le biais d'une mesure simple.

 

Que faire quand on a peur de vivre et rester seul ?

Limiter les moments de solitude en s'attachant à avoir une vie sociale riche n'est pas une solution durable. Sortir lorsque l'envie n'y est pas ou pratiquer une activité dans laquelle on ne trouve pas d'intérêt juste pour ne pas être seul ne favorise pas l'épanouissement.

Il existe une solution bien plus efficace et moins contraignante à mettre en œuvre quand on a peur de vivre en restant seul : la libération des blocages émotionnels. En effet, il est possible de faire une cure détox à son cerveau reptilien pour l'affranchir des émotions du passé, quelque soit leur force ou la durée de leur blocage. Le processus peut être suivi en auto-thérapie.

En tant que coach en respiration et yoga thérapeute, je ne vous laisse pas seuls avec votre phobie. Je vous accompagne par le biais de mon programme complet à suivre en auto-thérapie : « Emotions Détox ».

Il s'agit, par la réalisation d’enchaînements de postures de yoga du tremblement, de libérer les blocages émotionnels en détoxifiant le cerveau reptilien. Le programme est entièrement naturel et adapté à tous, y compris les débutants en yoga. Je vous en dis plus sur « Emotions Détox » dans mon atelier vidéo gratuit.


Atelier vidéo gratuit ▶ Découvrez le Yoga du tremblement, une méthode surprenante pour évacuer tous vos traumatismes émotionnels (peurs, phobies, angoisses, blocages).

Lire aussi :

L'article précédent : Comment vaincre la peur de l’inconnu ?

L'article suivant : Comment vaincre la peur de grossir (phobie) ?