Quand il s'agit de guérir son passé, de tourner la page et de débloquer sa situation pour aller de l'avant, le passage obligé sera d'extérioriser ses émotions refoulées afin de s'en libérer complètement. Exprimer ses émotions enfouies comme la colère, la tristesse, la haine ou même la peur va demander de se reconnecter dans un premier temps à vos symptômes émotionnels pour leur permettre de se libérer totalement.

 

Comment extérioriser ses émotions refoulées ?
 

 

Ressentir et se reconnecter aux émotions enfouies

La première chose à faire, le premier exercice, est tout simplement de se reconnecter à cette souffrance intérieure. Vous vivez avec tous les jours, mais ce mal-être intérieur doit être ressenti en profondeur et dans tous les détails.

Pour ce premier exercice, il suffit tout simplement de vous allonger et de porter attention aux tensions physiques dans votre corps. Pour cela, posez-vous cette question : où est-ce que ces émotions négatives sont enfouies et où se situent-elles dans mon corps ? Le ventre ? La gorge ? Le dos ? Les jambes ? Passez votre corps tendu en revue pour bien cerner où se situent les blocages émotionnels.

En effet, depuis votre enfance, vous avez sans le vouloir somatiser les chocs émotionnels dans votre corps. La somatisation est l'inscription des chocs psychiques au niveau physique. Par exemple, un choc du passé où vous n'avez pas pu " parler " ou vous " exprimer " peut venir littéralement bloquer votre gorge aujourd'hui...

La première étape sera donc de ressentir l'émotion dans votre gorge, dans votre poitrine, et peut-être au niveau du diaphragme bloqué.

 

Extérioriser et évacuer les blocages émotionnels

Pour faire sortir les vieilles émotions enfouies, il faudra ensuite un autre exercice. Mais tout d'abord, vous devez comprendre ce qu'est un blocage émotionnel.

Une émotion n'est ni plus ni moins qu'une charge énergétique. En anglais, émotion se dit : emotion. E = énergie et Motion = mouvement. L'émotion n'est donc que de l'énergie en mouvement. Au final, une émotion n'est ni positive ni négative, elle correspond uniquement à une charge d'énergie.

Le problème survient lorsque cette énergie reste bloquée dans le corps. Et en général, cette énergie vient souvent, voire toujours bloquer le diaphragme, le muscle qui gère la respiration. En effet, le diaphragme est un muscle qui permet de ventiler les poumons avec sa contraction sur l'inspiration, et son relâchement sur l'expiration.

Mais si le diaphragme se bloque à cause des émotions négatives, telles que la tristesse ou la colère, le muscle qui permet la vie en vous se retrouve freiné, bloqué...

Par la suite, malheureusement, la dégénération commence directement au niveau physique accompagnée d'une mauvaise oxygénation cellulaire, mais également d'un blocage psychique accompagné de pensées noires qui vont tourner en boucle.

La solution est donc d'extérioriser ses émotions grâce à des exercices de respiration. Les plus connus sont les exercices de respiration profonde mais malheureusement, ils ne sont pas toujours bien pratiqués car il y a des règles à respecter (règles que j'explique en détail dans mon atelier complet).

En effet, en voulant à tout prix étirer le diaphragme et forcer les blocages émotionnels à s'évacuer, certaines personnes finissent par nouer et bloquer encore plus leur respiration en approfondissant toujours plus leur souffle. Comme un de mes maîtres disait souvent : "On n'entre pas dans le cœur avec ses gros sabots, mais avec la plus grande des délicatesses ".

Cette grande délicatesse s'apprend avec quelques techniques que j'explique dans mon atelier (que vous découvrirez à la fin de l'article). Il faudra apprendre à respirer avec une grande finesse, une subtilité empreinte de détente et de compassion pour permettre au cœur (diaphragme) de libérer les émotions enfouies et refoulées du passé.

Pour cela, je vous conseille vivement de participer à mon atelier complet sur la libération du diaphragme et de la respiration pour réapprendre à respirer et à débloquer votre souffle des peurs et de la souffrance.

 

Vider sa colère ou sa tristesse intérieure

Une fois que vous savez comment respirer calmement/subtilement, de telle sorte que le diaphragme peut évacuer et faire sortir ces blocages émotionnels, il vous suffit simplement de lâcher prise et de permettre au corps de vider sa colère intérieure ou encore sa tristesse profonde, selon les individus et les chocs émotionnels vécus dans le passé.

Lâcher prise s'apprend, c'est d'ailleurs le premier module de mon atelier complet sur la libération du diaphragme. Vous allez apprendre à lâcher prise en normalisant votre processus de respiration pour permettre au corps de dissoudre les blocages négatifs et les nœuds émotionnels qui vous freinent dans votre vie quotidienne.

Vous allez en quelque sorte vider les charges énergétiques prisonnières dans votre corps. Cela entraîne souvent un grand soulagement et vous permet, par exemple, de guérir la phobie sociale ou encore de surmonter sa peur de voyager en avion.

En effet, pour vivre pleinement, vous devez obligatoirement vous libérer de vos vieux démons qui sont bloqués pour la plupart au niveau du plexus solaire, de la poitrine et plus précisément dans votre muscle respiratoire.

Vous devez donc libérer votre respiration pour relancer la vie en vous en augmentant votre oxygénation et votre production d'énergie, permettant ainsi la circulation des fluides et de l'énergie.

Les grands sages d'autrefois disaient : " La maladie n'est qu'un blocage d'énergie ". Vous savez maintenant de quoi il s'agit... Ne perdez plus une seule seconde à subir une vie malheureuse et libérez-vous au plus vite de votre fardeau.

Pour en savoir plus, je vous conseille vivement de suivre mon atelier vidéo gratuit.



Lire aussi :

Comment vaincre la peur de l’abandon ?

Comment détendre un diaphragme bloqué ?