Travailler sur un projet est toujours une expérience excitante. Cela demande souvent un grand investissement personnel. L'aboutissement du projet est un moment gratifiant, mais aussi redouté par certains d'entre nous. En effet, terminer les choses laisse parfois une sensation de vide, et démarrer un nouveau projet laisse la place à l'incertitude. Cette phobie de terminer les choses peut amener à laisser les choses en suspens. Or le sentiment d'inachevé n'est pas non plus satisfaisant, il est frustrant.

Comment vaincre la phobie de terminer les choses?

La peur de terminer les choses survient de plusieurs facteurs : l'incertitude du futur. Est ce que le nouveau projet aboutira, pourra être mis en œuvre ? La peur du jugement : le projet, une fois terminé et rendu, plaira-t-il ? La peur de l'ennui : que faire maintenant ? Comment combler cette sensation de vide et ne pas être nostalgique ?

Toutes ces questions sous-jacentes au fait de terminer les choses aboutissent à la phobie, à une peur maladive. Tout se joue en fait dans le cerveau reptilien, qui analyse ses situations comme potentiellement dangereuses et difficiles à gérer.

Heureusement, la crainte d'aller au bout des choses peut être surmontée.

Surmonter sa peur maladive de finir ce qu'on commence

Surmonter sa phobie de finir les choses commencées induit de nettoyer le cerveau reptilien. Il est en effet tout à fait possible de lui réapprendre à mieux analyser certaines situations, à ne pas se mettre en alerte pour des choses banales, peu probables ou peu risquées. Il s'agit en fait de procéder à un déblocage émotionnel.

Pour atteindre l'inconscient du cerveau reptilien, il est par exemple nécessaire de maîtriser parfaitement sa respiration.

Or sous l'impact de la peur, et plus particulièrement lorsqu'elle est aussi intense, le souffle se dérègle. Ce phénomène n'est pas toujours ressenti, pourtant il est bien réel et a un grand impact sur la maîtrise des émotions.

En normalisant votre souffle, vous apprenez à contrôler votre respiration, et vous pouvez agir dès l'apparition des premiers signes d'angoisse et de peur. Le rythme de la respiration vous permet d'influer sur vos émotions et vos sensations, de mieux les gérer. Votre corps peut se détendre, de même que vos pensées, et vous pouvez alors accéder au cerveau reptilien pour commencer sa rééducation et libérer toutes les émotions retenues.

En tant que yoga thérapeute, je vous accompagne dans ce processus. A cette fin, j'ai conçu spécialement pour vous un atelier sous forme de vidéo, entièrement gratuit. Je vous y présente ma propre méthode, non pas de respiration, mais de yoga du tremblement, un protocole puissant pour libérer les émotions et par conséquent arriver à surmonter cette phobie d'achever les choses commencées.

Cette méthode de libération émotionnelle alternative est accessible à tous, et elle est l'aboutissement de mes nombreuses recherches personnelles et professionnelles sur ce thème.


Atelier vidéo gratuit ▶ Le Yoga du tremblement, la méthode surprenante pour évacuer vos traumatismes émotionnels (peurs, phobies, angoisses, blocages).

Lire aussi :

L'article précédent : Comment vaincre la peur par l’hypnose?

L'article suivant : Comment vaincre la phobie scolaire?