La peur survient dès qu'il s'agit de voyager en transport en commun, qu'il s'agisse d'un avion, d'un métro, d'un bus ou d'un tramway. Elle peut se manifester de différentes manières, accompagnée de palpitations cardiaques, de nausées, de céphalées, de vomissements, de sensations de picotements, de sueurs... Face à l'intensité des symptômes ressentis, soit le voyage est effectué dans des conditions difficiles, soit il est tout bonnement évité. Prendre un transport en commun est un acte banal du quotidien. Toutefois, pour certaines personnes, cela peut s'avérer être une véritable épreuve, une phobie.

 

Comment vaincre la phobie des transports en commun?

 

Ces symptômes sont en fait des messages d'alertes générés suite à une information du cerveau reptilien. Celui-ci se positionne en position d'alerte lorsqu'on est confrontés à une situation qu'il estime dangereuse.

Dans ce cas précis, le cerveau reptilien estime que prendre les transports en commun pour voyager peut représenter un péril, soit en raison d'un risque d'accident, soit en raison d'autres situations jugées inconfortables, comme par exemple, la proximité avec les autres voyageurs, ou le fait de ne pas conduire et de ne pas pouvoir influer sur les événements.

Le cerveau reptilien analyse parfois avec exagération les situations. Par exemple, certaines personnes auront peur d'un mode de transport sans l'avoir déjà utilisé.

Cette peur exacerbée des voyages en transports collectifs n'est pas insurmontable. Il est possible de vaincre sa phobie des transports en commun par le biais d'un moyen simple.

 

Comment surmonter sa peur de voyager en avion, métro, bus ?

Accéder à son cerveau reptilien est le meilleur moyen de surmonter sa phobie de prendre l'avion, le métro, le bus ou le tramway. Il s'agit de le rééduquer et de lui réapprendre à différencier, au niveau des transports, ce qui représente un vrai danger immédiat et ce qui est peu probable ou neutre.

La respiration, à condition d'être contrôlée, est un moyen de nettoyer le cerveau reptilien. Sur ce plan, des mesures doivent être prises car sous l'effet de la peur, le souffle se dérègle.

Des exercices simples de respiration aident à normaliser le rythme du souffle et à terme, à surmonter la phobie des transports collectifs. Mieux respirer a pour conséquence de détendre le diaphragme, puis le corps dans son intégralité et enfin l'esprit. Vous pourrez alors débloquer les émotions qui perturbent votre inconscient et entamer un processus d'auto-thérapie.

Fort de mes expériences professionnelles de yoga thérapeute et de coach en respiration, je vous accompagne vers votre libération émotionnelle grâce à un atelier vidéo gratuitement mis à votre disposition.

Vous y découvrirez un programme de libération émotionnelle complet appelé " Emotions Détox ", dont l'objectif est de vous libérer définitivement de cette phobie de voyager en transport en commun.



Lire aussi :

Comment vaincre la peur de voyager en avion ?

Solution pour la personnalité anxio phobique