Le bégaiement n'est pas un facteur rare. De nombreuses personnes y sont sujettes, et souvent ce phénomène est mal vécu. Ces difficultés d'élocution se manifestent dès l'enfance, mais peuvent aussi survenir à la suite d'un choc ou d'un traumatisme.

 

Comment vaincre la peur de bégayer?

 

Le bégaiement est contraignant, dans le sens où il empêche de s'exprimer comme on le souhaiterait. Les personnes qui en souffrent peuvent donc, pour certaines, se replier sur elles-mêmes.

Chacune ressent les symptômes différemment, avec plus ou moins d'intensité. Souvent, le stress, l'anxiété, la timidité, et la peur de bégayer elle-même accentuent le phénomène.

Cette peur de bégayer naît dans le cerveau reptilien. Face au fait de devoir s'exprimer oralement devant une personne, le cerveau analyse la situation comme étant dangereuse. Le fait d'être dévisagé, et le risque d'incompréhension et de moquerie génèrent la peur dans le cerveau reptilien.

 

La solution pour surmonter sa phobie du bégaiement

Il n'y a pas de traitement médicamenteux contre le bégaiement. Il est possible de surmonter sa phobie du bégaiement par le biais d'une méthode naturelle.

Des exercices d'auto-thérapie peuvent être bénéfiques pour mieux contrôler son bégaiement, comme s'efforcer à relativiser les choses et s’entraîner à communiquer à voix haute, en lisant notamment, ce qui permet de travailler le souffle.

La peur de bégayer née dans le cerveau reptilien bloque la parole qui jaillit ensuite de manière brutale et incontrôlée. Elle est aussi étroitement liée au fait que la respiration soit elle-même déréglée car le stress, l'angoisse et la peur sont absorbés par le muscle respiratoire (le diaphragme) qui se tend. Le corps est en souffrance et l'inconscient se bloque.

En respirant mieux, de manière plus contrôlée, le diaphragme peut se détendre. Les flux d'air se remettent à circuler, le rythme respiratoire se normalise, le corps se détend, les émotions se débloquent, et la peur de bégayer s’apaise. Contrôler son souffle est aussi un moyen d'accéder au cerveau reptilien pour lui apprendre à affiner sa perception du danger.

La démarche pour libérer ses émotions et surmonter sa phobie du bégaiement n'est pas difficile, toutefois, il est préférable d'être accompagné d'un professionnel.

La respiration, c'est une chose, mais il existe également d'autres techniques encore plus efficaces qu'il serait intéressant d'entamer dans le but de libérer les blocages émotionnels qui peuvent engendrer le bégaiement.

En tant que coach en respiration et yoga thérapeute, j'ai à cœur de vous livrer, grâce à mes expériences professionnelles et personnelles, mes conseils pour vous aider à mener à bien ce combat contre votre phobie.

J'ai conçu pour cela " Emotions Détox ", un programme basé sur des postures de yoga du tremblement qui a pour objectif de vaincre rapidement et durablement la phobie du bégaiement, ainsi que toutes autres peurs prenant racine dans votre inconscient.

Je vous le dévoile au travers d'un atelier vidéo gratuit disponible en ligne.



Lire aussi :

Nosocomephobie : comment guérir la phobie des hôpitaux ?

Comment vaincre la peur des règles ?